Compléments alimentaires - Easynutrition, le meilleur de la complémentation nutritionnelle... sinon rien !
Anti-oxydant Anti-âge Apaiser... Articulation, souplesse Bouche, Dents, Haleine Cheveux, peau et ongles Circulation Comportement Confort urinaire Croissance Digestion Dépendances Détox Environnement Equilibre Femme Fluidité esprit zen Forme et énergie Gluten Homme Immunité Minceur Mémoire et concentration Nutrition supplémentation Ossature Respiratoire Santé Sexualité Soulager Sport Stress, nervosité & sommeil Transit Troubles menstruels Vision

Je ne veux plus être malade pendant les fêtes !

Je ne veux plus être malade pendant les fêtes ! A lire aussi... Produits utiles à ce sujet

Sommaire

Les fêtes sont souvent synonymes de plaisir, avec tout un large de choix de mets plus délicieux les uns que les autres, associés à des bons vins et champagnes.

Mais qui dit plaisir dit aussi tendance à profiter plus que d'accoutumée : si le cerveau est au repos, l'organisme, lui, va devoir travailler plus que d'habitude afin d'éliminer ces apports parfois gargantuesques d'aliments et de boissons en tout genre. Avoir mal au ventre ou à la tête n'est pas une fatalité, à condition de s'y préparer un peu à l'avance : la prévention reste souvent la meilleure des thérapeutiques.

Quelques jours avant les fêtes, des habitudes bienfaitrices :

  • Puisque les fêtes riment souvent avec agapes, il convient donc de manger léger avant cette période. Mais léger ne veut pas dire forcément insipide ou sans saveur : optez pour les légumes et les fruits qui apportent de l'eau ainsi que des vitamines et minéraux, et qui sont de précieux alliés pour garder la forme. De plus, les légumes contiennent des fibres qui permettent d'avoir un bon transit. Les viandes comme le poulet, la dinde, le veau mais aussi le poisson sont de bonnes sources de protéines peu grasses qui permettent ainsi de mettre un peu au repos le système digestif : n'oublions pas qu'il va travailler à plein régime pendant les festivités. Pensez le plus possible à agrémenter vos plats d'herbes fraiches qui rehaussent le goût tout en apportant également leur part de vitamines et d'antioxydants, incontournables pour booster le système immunitaire.
  • Optez pour une cuisine simple, avec un mode de cuisson à la vapeur ou à l'étouffée, une bonne soupe maison en entrée, voir même tout simplement un bouillon de légumes, aux vertus digestives nettoyantes et détoxifiantes. Et pourquoi pas une mono-diète de riz ou de l'un de votre légume préféré, deux ou trois jours avant les festivités : votre intestin vous dira merci.

Que faire pour ne pas trop exagérer ?

  • Les lendemains de fêtes peuvent parfois être synonymes de maux de tête, de douleurs d'estomac, tous ces maux désagréables devant plus souvent être rattachés à des excès de consommation de boissons alcoolisées, d'associations alimentaires pas toujours judicieuses et tout simplement d'une consommation trop importante de nourriture, sur un laps de temps très court. Pour éviter que l'organisme n'arrive à un stade de « trop plein », quelques astuces peuvent éviter d'en arriver à ce stade de saturation.
  • L'alcool reste l'acteur majeur de bon nombre de désagréments, son inconvénient majeur résidant dans le fait qu'il déshydrate l'organisme : c'est la porte ouverte à la célèbre « gueule de bois ». Le méthanol et ses produits de dégradation, représentés par les formaldéhydes et l'acide formique pourraient expliqués notamment certains maux de tête, une soif intense, des sudations importantes voire même des vertiges : évitez donc tant que faire se peut les alcools contenant beaucoup de méthanol (bourbon, brandy). Le bon reflexe à adopter est de boire un grand verre d'eau avant chaque verre d'alcool : l'organisme sera ainsi moins déshydrater. Choisissez plutôt des aliments peu salés, notamment au moment de l'apéritif : les aliments très salés déshydratent et augmentent votre soif.
  • Optez d'autre part pour un seul type de vin durant tout le repas, les mélanges étant toujours plus ou moins risqués, ainsi que les boissons alcoolisées pétillantes qui accélérent les effets de l'alcool, de par la présence de bulles. Si vous buvez un verre d'alcool, et ce, quelque soit le type d'alcool choisi, pensez toujours à manger quelque chose en même temps : l'aliment servira en quelque sorte d'éponge.
  • En fin de repas, optez plutôt pour une tisane qui aura moins d'effets déshydratants mais aussi moins irritants pour l'organisme : des tisanes à base de verveine, de thym, de mélisse peuvent alléger le travail du foie. Et dès le lendemain, faites vous plaisir et du bien en buvant deux bons verres d'eau dès le lever plutôt que le sacro-saint jus d'orange, irritant pour un estomac encore fragilisé des abus de la veille.

Des lendemains parfois difficiles :

  • Les repas copieux sont souvent synonymes de ballonnements, voir même de nausée, sans forcément passer par la célèbre « gueule de bois ».Des tisanes à base d'angélique, de fenouil, d'anis vert, de menthe ou de camomille peuvent aider l'estomac à mieux digérer : n'hésitez pas à en consommer plusieurs fois dans la journée, elles peuvent être buees sans modération.
  • Et si la tisane ne suffit pas ou bien en complément, ayez donc recours au charbon végétal, une valeur sûre surtout en cas de spasmes intestinaux.
  • La sensation de lourdeur peut être due aussi à un excès d'air dans l'estomac (aérophagie) : il convient d'éviter les boissons gazeuses et de prendre le temps de mastiquer.
  • Les nausées pourront être calmées par la prise de gingembre frais en décoction, coupés en petits morceaux, associée à un demi-citron frais pressé.
  • Et il sera toujours temps d'envisager par la suite une détoxification générale de l'organisme afin de remettre les pendules à l'heure (sauf en cas de pathologies avérées, notamment rénales ou hépatiques) : les occasions de faire la fête au cours d'une année ne manquent pas !
avatar

Département Bien-être & Nutrition

Produits utiles à ce sujet

Traitement naturel Oesophagite, Hélicobacter Pylori, aphtes, aérophagie, stomatite, acidité gastrique, brûlure d'estomac - Digestconfort - Labosp.com

Sous forme de gélule - Pilulier PET blanc 100% recyclable - Sauf mention spécifique, tous nos produits en gélule se prennent par voie orale, en prises séparées durant la journée et entre les repas Toutes les substances sont sans fongicides, sans pesticides, sans insecticides, sans ogm, n'ont subi aucune irradiation en vue de leur stérilisation et n'ont donné lieu à aucune expérimentation animale Exempt de toute présence de substance d'origine animale - Convient aux végétariens, végétaliens et vegan Sans gluten, sans lactose et sans  caséine ne pas utiliser pendant la grossesse et l'allaitement

labosp.comDigestconfort

Aide à la digestion facile, protecteur général du tube digestif

Jusqu'à 2 mois par flacon de 60 GEL

 

73.30 €
 
Complément alimentaire flore intestinale, flore vaginale et troubles du transit intestinal - Ferments lactiques - Easynutriton.eu

Sous forme de gélule - Pilulier PET blanc 100% recyclable - Sauf mention spécifique, tous nos produits en gélule se prennent par voie orale, en prises séparées durant la journée et entre les repas Toutes les substances sont sans fongicides, sans pesticides, sans insecticides, sans ogm, n'ont subi aucune irradiation en vue de leur stérilisation et n'ont donné lieu à aucune expérimentation animale Exempt de toute présence de substance d'origine animale - Convient aux végétariens, végétaliens et vegan Sans gluten, sans lactose et sans  caséine

easynutrition.euFerments lactiques

Les ferments lactiques fortifient et augmentent la flore intestinale et contribuent à un équilibre de la flore vaginale.

Jusqu'à 1 mois par flacon de 60 gel 5.7 milliards de germes pour 2 gélules

En PROMO : pour 1 acheté, 1 offert

 

15.61 €
 

Contactez-nous

Qui sommes-nous ?

Actions solidaires

Vous êtes une association dans le domaine de la santé ? Faites-vous connaître ici.